Blog - Noël sous les tropiques

Noël sous les tropiques

  |  Views 12564  |  Votes 0 Vote(s)


Quelle bonne surprise ai-je reçu lundi dernier : un avis de réception de paquet.

En plus, c'était de bonne augure car je n'avais pas à aller le retirer à la douane, mais à la poste directement (donc pas de frais et surtout moins de trámites, cette spécialité nationale à laquelle les Argentins semblent tenir).

Bref, mardi j'allais toute la journée à aguas chiquitas pour faire du rappel et du canyoning, donc mercredi je suis allé chercher mon paquet au Correo Argentino.

Première surprise, il n'y avait pas de file d'attente au Correo Argentino (enfin, 10 personnes ce qui est insignifiant). On m'envoie là où il y a les casiers. Étonnamment, c'était comme à la poste centrale de Fribourg : les casiers à droite, la petite réception avec un gentil Monsieur.
Il me demande l'avis du paquet et quand il identifie le paquet qui m'attendait, il me regarde bizarrement et me demande mon passeport. Il me le donne : deuxième surprise, le paquet est emballé par un sachet plastique avec un mot du Correo Argentino.

Petit mot de la poste argentine
Petit message du Correo Argentino.
Notez les taches de chocolat en haut de la page

Cher client,

L'envoi que nous vous livrons aujourd'hui se trouve être endommagé pour des raisons externes à notre service et a été réceptionné tel quel, avec ses déficiences d'emballage, durant son transport du pays d'origine.

Nous sommes conscients que les pièces postales que vous recevez sont importantes et que vous avez le droit de les recevoir en bonne condition ; c'est pour cela que nous avons procédé à l'emballage sous plastique de cette pièce, afin de conserver son contenu et emballage original.

(...)

Uuf... ça s'annonce mal !

Je continue donc d'éplucher le paquet et commence à voir des "déficiences" très ennuyeuses. Tout d'abord, l'effort de Carole, Manon et Marie réduit à néant. Les chocolats devaient, je suppose, servir de décoration au paquet cadeau.

Ouverture du paquet - Premières hypothèses
Supposition : il y avait des décorations collées

J'obtiendrai peu de temps plus tard, la confirmation de l'hypothèse. Au lieu de servir de décoration, le chocolat a servi d'enduit. Outre le chocolat fondu sur tout le carton et les paquets cadeau, certains chocolats ont réussi à rester collés à leur support, bien qu'ils aient joyeusement fondus. Idem, je me rends compte que ce qui était collé s'était décollé, et que d'autres choses s'étaient collées à leur place.

Ouverture du paquet - Premières hypothèses
Pauvre père Noël qui a gardé son sourire

Il va falloir nettoyer
Décoration volontaire et ajouts improvisés

Je persévère. Je déballe les cadeaux enduits délicieusement de leur chocolat, en pensant, ingénu que je suis, que leur contenu aura été préservé par leur emballage. Et non. Le T-Shirt Graphein "Georges Baumgartner, Radio Suisse Romande, Tokyo" a lui aussi morflé.

Radio Suisse Romande la Première

Zoom sur le t-shirt Graphein

A voir l'état des papiers d'emballage, c'était à prévoir. Car le chocolat, en fondant, graisse merveilleusement le papier et le contenu pompe admirablement le gras. Il y a autre chose qui graisse en fondant, le fromage. Mais j'y reviendrai.

Graisse des paquets
Papier graissés et parfumés au chocolat suisse

J'ai tenté pourtant, je vous le jure, de sauver la vie de quelques chocolats afin de les manger et les faire découvrir aux Argentins, mais j'ai pensé préférable de ne pas donner cette image de la Suisse. Des Pères Noël s'adonnant sans gêne à la sodomie tout en se fendant la malle.

Pères Noël amoureux
Pères Noël ayant profité du voyage pour s'accoupler

Pères Noël faisant l'amour
Observons le chocolat qui s'est accolé à l'arrière-train du Père Noël

Je termine de déballer le dernier paquet et ho ! Du Gruyère suintant, huileux et en âge. Je m'empresse de percer un petit trou dans l'emballage afin de faire évacuer la transpiration du fameux produit helvétique et le conserve au frais. Je ne l'ai pas encore goûté. A mon avis il aura perdu de sa saveur, mais le Gruyère restera toujours le Gruyère, surtout si on en reçoit un tous les 4 mois.

Gruyère en âge
Huile de Gruyère

Bref, je tiens à dire que ce paquet m'a non seulement fait très plaisir, mais qu'il m'a aussi bien fait rire. J'ai en revanche dû me laver 5x les mains entre chaque étape de déballage pour prendre les photos.

En conclusion donc :

  • il aurait été préférable d'emballer le chocolat au lieu de l'utiliser comme décoration de paquet, sauf si c'était conceptuel, là oui ça a marché.
  • Noël sous les tropiques c'est 40°C à l'ombre et rien ne résiste, même pas le bitume. Pensez donc à envoyer des trucs inversement de saison. Du chocolat et du fromage en été suisse (car 20°C ça ira) et en hiver suisse, les dermophiles indiens (même huileux) et décorations de Noël c'est parfait.

Infiniment merci pour votre paquet, j'ai énormément apprécié. Les rennes pendent au dessus de mon lit, le mini-mini calendrier de l'avent est génial, les étoiles et sapin de Noël (après nettoyage minutieux) décorent les poignées de porte (c'était plus simple), j'ouvrirai une pharmacie avec le troisième dermophile indien (ma mère m'en avait envoyé deux le mois précédent), le T-Shirt est génial même avec sa tache de chocolat et même si personne ne comprendra rien, les Zweifel qui snackent tellement ça craque ne feront pas long feu, je me suis rué sur deux carambars qui m'ont aussitôt fait mal au ventre - comme quoi on s'accoutume aussi vite à la nourriture locale qu'on se déshabitue de celle de sa patrie, j'ai pas compris le truc bizarre qui dit "Chanel" avec des formes bizarres, mais ça sent bon, les chaussettes Simpson émerveillent mes amis, Caotina et Ovomaltine (sans doute pris dans un petit bar tel que le XXème) sauront conquérir quelques palais, les biscômes en revanche je les garderai égoïstement, tout en m'essuyant la bouche avec les serviette design.

Blog's entry keywords Récit   |  Drôle   |  Chaleur   |  Noël   |  paquet
Blog's author2008-12-18
Ton nom et prénom
Ton commentaire
Courriel
Être averti si quelqu'un poste un commentaire après moi
Voter pour cette entrée du blog :

Les autres billets du blog :

Photographie numérique : on vous prend pour des cons Votes 1 Vote(s)   |   Views 252905   |   Commentaire(s)2
Tucumán Hostel : vol organisé + insalubrité Votes 1 Vote(s)   |   Views 64100   |   Commentaire(s)2
Facebook, ou l'empereur du royaume cybernétique Votes 2 Vote(s)   |   Views 32138   |   Commentaire(s)3
Big Brother Brasil Votes 4 Vote(s)   |   Views 58941   |   Commentaire(s)0
Devinette VI : la suite de chiffres vexante Votes 1 Vote(s)   |   Views 7813   |   Commentaire(s)2
String rose Votes 1 Vote(s)   |   Views 11057   |   Commentaire(s)0
Mes mails de Narcisse futiles Votes 0 Vote(s)   |   Views 7278   |   Commentaire(s)2
Pendeja agrandada Votes 0 Vote(s)   |   Views 8344   |   Commentaire(s)0
Le manque d'originalité de mon blog Votes 0 Vote(s)   |   Views 9509   |   Commentaire(s)2
Les files d'attente - la résignation Votes 0 Vote(s)   |   Views 10115   |   Commentaire(s)2
Tempêtes Votes 0 Vote(s)   |   Views 4182   |   Commentaire(s)0
Comment préparer le maté - Traditions et superstitions Votes 1 Vote(s)   |   Views 38240   |   Commentaire(s)20
Je prends le risque Votes 0 Vote(s)   |   Views 9798   |   Commentaire(s)7
Devinette V : la yerba de mate Votes 0 Vote(s)   |   Views 5850   |   Commentaire(s)2
Devinette IV : sonner sans sonnette Votes 0 Vote(s)   |   Views 4996   |   Commentaire(s)8
Devinette III : c'est pas la taille qui compte Votes 0 Vote(s)   |   Views 5973   |   Commentaire(s)2
Devinette II : le piéton solitaire Votes 0 Vote(s)   |   Views 5753   |   Commentaire(s)2
Chemin le plus rapide Votes 0 Vote(s)   |   Views 5736   |   Commentaire(s)4
Devinette I : bon anniversaire Votes 0 Vote(s)   |   Views 9706   |   Commentaire(s)1
En Argentine, c'est normal... Votes 2 Vote(s)   |   Views 5558   |   Commentaire(s)5
El hollín (la suie) de la canne à sucre Votes 0 Vote(s)   |   Views 6291   |   Commentaire(s)0
Chaud ! Chaud ! Votes 0 Vote(s)   |   Views 15947   |   Commentaire(s)2
Premier billet du blog - Explications Votes 0 Vote(s)   |   Views 5569   |   Commentaire(s)1